Déclaration de la CEF du 1er février : article de Frère Louis-Marie

Le 1er février, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France recevait le Grand Rabbin Haïm Korsia, le Président du CRIF, Mr Francis Kalifat, pour une session de travail, dans les locaux de la Conférence des évêques de France (CEF), à l’issue de laquelle serait solennellement signée et remise une déclaration de l’épiscopat français pour un engagement à lutter contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme.

Ce texte s’inscrit dans une grande lignée de documents sur les relations entre christianisme et judaïsme initiée, pour l’Eglise catholique, par le § 4 de la déclaration conciliaire Nostra Aetate de 1965. Une lignée dont le fil rouge est la citation : « les dons et l’appel de Dieu sont irrévocables » (Rom 11,29), seule citation scripturaire dans ce texte. Il est donc intéressant de voir en quoi cette déclaration s’inscrit dans une continuité et marque d’une manière originale une nouveauté dans ce long chemin d’une confiance qui s’établit, d’une fraternité qui se retrouve, se construit après toutes les vicissitudes et les drames de l’histoire…

Cliquez sur ce lien pour lire l’article de Frère Louis-Marie en entier.

La déclaration de la CEF  « Lutter ensemble contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme sera la pierre de touche de toute fraternité réelle » est disponible sur le site de la CEF.